« Mani, les manichéens et la question de la responsabilité humaine » (26 avril 2023, Montpellier 3)

Dans le cadre du cycle de conférences du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (UPVM3), consacré cette année au thème « Aristote, Mani, Augustin et la question de l’agir humain. Lecture et commentaire du De duabus animabus d’Augustin (1ère année) », nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 26 avril 2024, 16h30-18h (heure de Paris) :

Anna Van den Kerchove

(Institut Protestant de Théologie / Laboratoire d’Études sur les Monothéismes, UMR 8584)

« Mani, les manichéens et la question de la responsabilité humaine »

Anna Van den Kerchove est Maîtresse de conférences à l’Institut Protestant de Théologie, Faculté de Paris, titulaire de la chaire « Histoire du christianisme ancien et patristique », et membre du Laboratoire d’études sur les monothéismes (LEM/UMR 8584). Depuis 2023, elle est Doyenne de la Faculté de Paris de l’Institut Protestant de Théologie. Ses travaux portent notamment sur les écrits hermétiques, gnostiques et manichéens. Parmi ses publications : La voie d’Hermès. Traités hermétiques et pratiques rituelles, Leiden, Brill, coll. Nag Hammadi and Manichaean Studies 77, 2012 ; (codirection avec Michel Tardieu et Michela Zago), Noms barbares I. Formes et contextes d’une pratique magique, Turnhout, Brepols, Bibliothèque de l’Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses, vol. 162, 2013 ; Hermès Trismégiste – Le messager divin, Paris, Entrelacs, 2017 ; (codirection avec Luciana Soares Santoprete), Gnose et manichéisme. Entre les oasis d’Égypte et la Route de la Soie. Hommage à Jean-Daniel Dubois, Turnhout, Brepols, Bibliothèque de l’Ecole des Hautes Etudes, Sciences Religieuses, vol. 176, 2017.

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister, merci de vous inscrire avant le mardi 23 avril en écrivant à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

« How well did Evodius know the Manichaeans in Uzalis ? Reassessing the circumstances of the polemical treatise Aduersus Manichaeos » (22 mars 2024, Montpellier 3)

Dans le cadre du cycle de conférences du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (UPVM3), consacré cette année au thème « Aristote, Mani, Augustin et la question de l’agir humain. Lecture et commentaire du De duabus animabus d’Augustin (1ère année) », nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 22 mars 2024, 16h30-18h (heure de Paris):

Aäron Vanspauwen

(KU Leuven)

« How well did Evodius know the Manichaeans in Uzalis ? Reassessing the circumstances of the polemical treatise Aduersus Manichaeos »

Aäron Vanspauwen is a researcher at the Faculty of Theology and Religious Studies, KU Leuven, where he is a member of the Research Unit History of Church and Theology. His doctoral research encompassed a new critical edition of Aduersus Manichaeos, an anti-Manichaean treatise attributed to Evodius of Uzalis, and a multifaceted analysis (literary, theological, and historical) of said treatise, which was published in 2020 by Brepols in the collection « Instrumenta Patristica et Mediaevalia ». A. Vanspauwen’s fields of interest include Early Christianity, in particular fourth- and fifth-century North Africa, Manichaean Studies, and the textual transmission of Patristic texts. At present, he studies Augustine’s Contra Felicem as part of a FWO-funded postdoctoral project (« Manichaean and Christian? A Contested Religious Identity in the Debate between the Manichaean Felix and Augustine of Hippo »).

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister, merci de vous inscrire avant le mardi 19 mars en écrivant à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

« Ex Deo et non ex Deo : God, Soul, and Substance » (15 mars 2024, Montpellier 3)

Dans le cadre du cycle de conférences du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (UPVM3), consacré cette année au thème « Aristote, Mani, Augustin et la question de l’agir humain. Lecture et commentaire du De duabus animabus d’Augustin (1ère année) », nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 15 mars 2024, 16h30-18h (heure de Paris):

Matthew W. Knotts

(Loyola Academy, Wilmette, Ilinois, USA)

« Ex Deo et non ex Deo  : God, Soul, and Substance »

Matthew W. Knotts teaches Theology at Loyola Academy in Wilmette, Illinois (USA). He received his PhD from the Katholieke Universiteit Leuven in 2017 as a fellow of the Flanders Research Foundation (FWO). He has presented his research at conferences and meetings across the USA, Europe, and Australia and has performed research stays at the University of Chicago and the Institute for Religion and Critical Inquiry of the Australian Catholic University in Melbourne. His scholarship has appeared in Philosophy & TheologyStudia Patristica, and the Augustinus-Lexikon, among others. He is the author of On Creation, Science, Disenchantment and the Contours of Being and Knowing (Bloomsbury, 2020) and On Interrogation, Introspection, Dialectic and the Ineluctable Polarity of Being and Knowing (Bloomsbury, forthcoming).

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister, merci de vous inscrire avant le mardi 12 mars en écrivant à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

« The notion of intentio in Augustine’s De Musica VI » (16 février 2024, Montpellier 3)

Dans le cadre du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (Université Paul-Valéry Montpellier 3), nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 16 février 2024, 16h30-18h :

Valeria Beggiato

(PhD Student, Humboldt-Universität zu Berlin / BerGSAS -Berliner Graduate School of Ancient Studies)

« The notion of intentio in Augustine’s De Musica VI »

Valeria Beggiatio prépare une thèse de Doctorat en Philosophie antique et Histoire des sciences intitulée The Role of intentio in Augustine’s Account of Time à Humboldt-Universität zu Berlin sous la direction du Dr. Roberto Lo Presti (Humboldt-Universität zu Berlin) et du Prof. Dr. Bernd Rolings (Freie Universität Berlin).

Cette conférence se tiendra en présentiel, site saint-Charles 1, salle 214, et en distanciel.  Pour y assister et recevoir le lien de connexion, merci d’écrire au plus tard le mardi 13 février 2024 à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr.

Séminaire doctoral en patristique et en philosophie antique 2023-2024 : leçon d’ouverture (vendredi 2 février 2024)

La leçon d’ouverture de la session 2023-2024 du Séminaire doctoral en patristique et en philosophie antique se tiendra en présentiel, Université Paul-Valéry Montpellier 3, site saint-Charles 1, s. 214, et en distanciel le vendredi 2 février 2024, 16h30-18h :

Jérôme Lagouanère (Université Paul-Valéry Montpellier 3/ CRISES)

« Le De duabus animabus d’Augustin d’Hippone et la question de l’agir humain. Présentation et hypothèses »

Pour y assister merci d’écrire avant le 30 janvier 2023 à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr. Merci de préciser dans votre courriel si vous souhaiter participer au cycle de conférence et/ou à l’atelier de traduction.

Séminaire doctoral en patristique et en philosophie antique: programme 2023-2024

Le thème retenu pour le Séminaire doctoral en patristique et philosophie antique pour l’année universitaire 2023-2024 est :

Aristote, Mani, Augustin et la question de l’agir humain.

Lecture et commentaire du De duabus animabus d’Augustin (1ère année).

Le programme du séminaire est à présent disponible au lien suivant.

« Le Contra Academicos d’Augustin : de la philosophie à la patristique ? » (19 mai, Montpellier 3)

Dans le cadre du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (Université Paul-Valéry Montpellier 3), nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 19 mai, 16h30-18h :

Anne-Isabelle Bouton-Touboulic

(Université de Lille/Halma)

« Le Contra Academicos d’Augustin :

de la philosophie à la patristique ? »

Présentation de l’oratrice

Anne-Isabelle Bouton-Touboulic est Professeure de langue et littérature latines à l’Université de Lille et membre de l’équipe HALMA (UMR 8164, MCC), et membre associée de l’Institut d’Études Augustiniennes (LEM UMR 8584)). Elle est co-directrice, avec Martine Dulaey, de la “Bibliothèque augustinienne”. Elle a publié une monographie de référence sur la notion d’ordre chez Augustin (L’Ordre caché. La notion d’ordre chez saint Augustin, Paris, Collection des Etudes Augustiniennes, Série Antiquité 174, 2004) et a dirigé plusieurs ouvrages collectifs parmi lesquels : (avec Carlos Lévy), Scepticisme et religion. Constantes et évolutions, de la philosophie hellénistique à la philosophie médiévale, Turnhout, Brepols, “Monothéismes et philosophie” 21, 2016 ; L’amour de la justice, de la Septante à Thomas d’Aquin, Bordeaux, Ausonius Editions, 2017 ; Magna uoce. Effets et pouvoirs de la voix dans la philosophie et la littérature antiques, Paris, Classiques Garnier, “Kaïnon – Anthropologie de la pensée ancienne” 19, 2021. Elle vient de publier une édition traduite et commenté du Contra Academicos d’Augustin : Augustin, Contre les Académiciens, texte établi, traduit et commenté par Anne-Isabelle Bouton-Touboulic, Paris, Bibliothèque Augustinienne 4/3, 2022.

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister et recevoir le lien de connexion, merci d’écrire au plus tard le 17 mai à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr 

« Augustine’s philosophical readings and his departure from Manichaeism. A metaphilosophical look at Confessions, Book V » (21 avril, Montpellier 3)

Dans le cadre du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (Université Paul-Valéry Montpellier 3), nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 21 avril, 16h30-18h

Giovanni Catapano

(Università degli studi di Padova)

« Augustine’s philosophical readings and his departure from Manichaeism.

A metaphilosophical look at Confessions, Book V »

Présentation de l’orateur

Giovanni Catapano est Professeur d’Histoire de la Philosophie Médiévale à l’Università degli studi di Padova. Ses recherches sont centrées sur l’étude des racines antiques tardives de la pensée médiévale, et en particulier : 1) la pensée philosophique d’Augustin d’Hippone et sa réception historique ; 2) l’éthique et l’anthropologie de Plotin ; 3) l’histoire du concept de philosophie entre l’Antiquité et le Moyen Âge. Parmi ses nombreuses publications, citons notamment : Epékeina tês philosophías. L’eticità del filosofare in Plotino, Padova: CLEUP, 1995 ; Il concetto di filosofia nei primi scritti di Agostino. Analisi dei passi metafilosofici dal Contra Academicos al De vera religione, Roma: Institutum Patristicum Augustinianum («Studia Ephemeridis Augustinianum», 77), 2001 ; Agostino, Roma: Carocci editore («Pensatori», 12), 2010. Il a collaboré en outre à de nombreuses éditions critiques parmi lesquelles : In collaborazione con P. Bettiolo, C. D’Ancona, A. Donato, C. Guerra, C. Martini, C. Marzolo, A. Schiaparelli, M. Zambon: Traduzione e commento di PLOTINO, La discesa dell’anima nei corpi (Enn. IV 8 [6]); Plotiniana Arabica (pseudo-Teologia di Aristotele, capitoli 1 e 7; “Detti del Sapiente Greco”), a cura di C. D’Ancona, Padova: Il Poligrafo («Subsidia Mediaevalia Patavina», 4), 2003 ; Introduzione generale, presentazioni, note e apparati; traduzione dei dialoghi Contra Academicos, Soliloquia, De immortalitate animae, De quantitate animae, De libero arbitrio di AGOSTINO, Tutti i dialoghi, Milano: Bompiani («Il pensiero occidentale»), 2006 ; Introduzione, testo greco, traduzione e commento di PLOTINO, Sulle virtù (I 2 [19]), Pisa: PLUS («Greco, Arabo, Latino. Le vie del sapere», 2), 2006 ; Introduzione, traduzione e note di Sant’Agostino, Sermoni di Erfurt, Venezia: Marcianum Press («Strumenti – Patristica», 3), 2012 ; Saggio introduttivo e note al testo latino, in AGOSTINO, La Trinità. Testo latino a fronte. Traduzione, note e apparati di B. Cillerai, Milano: Bompiani («Il pensiero occidentale»), 2012 ; Prefazione e note al testo latino, in AGOSTINO, Commenti alla Genesi: La Genesi contro i manichei – Libro incompiuto sulla Genesi alla lettera – La Genesi alla lettera. Testo latino a fronte. Introduzione ai singoli commenti, traduzione, note e apparati di E. Moro, Firenze-Milano: Giunti-Bompiani («Il pensiero occidentale»), 2018 ; Testo latino a fronte, in AGOSTINO DI IPPONA, L’anima e la sua origine. Introduzione, traduzione e note di commento a cura di E. Moro, Roma: Città Nuova (Nuovi testi patristici, 2), 2022. Il est également l’auteur de la notice “Augustine” in Oxford Bibliographies – Philosophy, ed. by D. Pritchard, Oxford: Oxford University Press, 2021 (DOI: 10.1093/OBO/9780195396577-0422).

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister et recevoir le lien de connexion, merci d’écrire au plus tard le 19 avril à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr 

La desperatio ueri chez Augustin, ou la tentation du scepticisme (Montpellier 3, vendredi 14 avril)

Dans le cadre du Séminaire doctoral de Patristique et de Philosophie antique de CRISES (Université Paul-Valéry Montpellier 3), nous aurons le plaisir d’écouter le vendredi 14 avril, 16h30-18h

Melina Iliopoulou

(Doctorante/Université Paul-Valéry Montpellier 3/ CRISES/ED 58)

« La desperatio ueri chez Augustin, ou la tentation du scepticisme »

Présentation de l’oratrice

Melina Iliopoulou prépare une thèse de Doctorat à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 (CRISES/ED 58), sous la direction de Jérôme Lagouanère, intitulée Spes. De la philosophie antique à la pensée chrétienne, de l’espoir à l’espérance.

La séance se tiendra uniquement en distanciel. Pour y assister et recevoir le lien de connexion, merci d’écrire au plus tard le 12 avril à l’adresse suivante : jerome.lagouanere@univ-montp3.fr 

Publication des Actes des Rencontres de Patristique 2021

Les Actes des Rencontres de Patristique de Patristique 2021 viennent de paraître :

Régis Courtray, Régis Burnet, Jérôme Lagouanère, Maguelone Renard (eds), Du Jésus des Écritures au Christ des théologiens. Les Pères de l’Église, lecteurs de la vie de Jésus, Turnhout, Brepols, Cahiers de Biblia Patristica 24, 2023, 353 pages, 50 euros.

https://www.brepols.net/products/IS-9782503599427-1

Présentation :

Pour parler de la foi chrétienne, les Pères ont souvent recouru à des exposés concrets, s’appuyant sur des personnages bibliques. Or, de tous ces modèles bibliques, Jésus est sans conteste le paradigme. Les premiers écrivains chrétiens se sont ainsi attachés à expliquer les épisodes de sa vie pour en dégager des enseignements spirituels, moraux ou doctrinaux, soulevant de la sorte aussi bien des questions d’exégèse que de théologie. La grande question qui s’est posée dès le début à la communauté chrétienne fut de démontrer que le Jésus de Nazareth de la Bible est bien le « Christ ». Cette question s’est posée de manière complexe et souvent violente au cours des premiers siècles du christianisme. Partant de la lecture que les Pères ont faite de la figure de Jésus, notamment dans les Évangiles, le présent volume s’interrogera sur l’élaboration progressive, parfois polémique, des différents éléments constitutifs du personnage théologique du Christ. Il s’agira de permettre de mieux saisir la manière dont la figure de Jésus, telle qu’on la trouve dans les Écritures, a été peu à peu comprise et réélaborée dans des lectures théologiques. Ces réflexions des Pères conservent toute leur portée aujourd’hui, tant les questions soulevées dès les premiers siècles du christianisme continuent d’être actuelles : elles concernent tant les historiens des religions que les théologiens, sans oublier les exégètes et tous ceux qui s’intéressent à la réception du personnage du Christ.

Table des matières

R. Burnet, R. Courtray, J. Lagouanère, M. Renard, Avant-Propos

Introduction

Régis Burnet, Geert Van Oyen, Du Jésus des Écritures au Christ des théologiens. Retour sur une formulation problématique

La vie de Jésus : exégèses patristiques

Régis Courtray, Jésus, fils unique de Marie ? La réponse de Jérôme dans le Contre Helvidius

Marlène Kanaan, Les rois mages et l’étoile de Bethléem, d’après un manuscrit arabe inédit, l’Aksimaros et sa Caverne des trésors du Pseudo-Épiphane de Salamine

Frédéric Chapot, Jésus et la violence 

Bernard Pouderon, L’argument de la crucifixion dans la polémique antichrétienne du IIe siècle (90-170)

Aline Canellis, Une relecture de la Crucifixion par Maxime de Turin

Rémi Gounelle, La descente aux enfers et son fondement scripturaire dans le christianisme antique

Marie-Anne Vannier, L’interprétation patristique de la résurrection du Christ

Pierre Descotes, Un mystère de chambre close

Colette Pasquet, La confession de foi de Pierre à Césarée chez Ishodad de Merv

La vie de Jésus : constructions théologiques et polémiques

Steeve Bélanger, « Jésus est bien le Christ »

Guillaume Bady, L’exégèse polémique de Jean 5,17-19 par Jean Chrysostome

Paul Mattei, La science humaine du Verbe incarné selon saint Ambroise

Jérôme Lagouanère, Quand un néo-platonicien lit les Évangiles. Le Jésus de Porphyre et sa réfutation chez Augustin.

Gianluca Piscini, La vie de Jésus chez Celse, Hiéroclès et Julien

Index

Auteurs :

Ouvrage collectif, par des spécialistes des Pères de l’Église et du christianisme ancien, dirigé par Régis Burnet, professeur de Nouveau Testament à l’Université catholique de Louvain, Régis Courtray, Maître de conférences de latin à l’Université Toulouse-Jean Jaurès/PLH (spécialiste de saint Jérôme), Jérôme Lagouanère, Maître de conférences HDR de latin à l’Université Paul Valéry-Montpellier 3/CRISES (spécialiste de saint Augustin) et Maguelone Renard, doctorante à l’Université Paul Valéry-Montpellier 3/CRISES (thèse en cours sur saint Augustin, ED 58).